• LUIZ GASPARETTO, PEINTRE MEDIUM

    Luiz Antonio Alencastro Gasparetto est un célèbre médium peintre brésilien.

    Né en 1949, à Sao Paulo, d’une famille modeste immigrée italienne, il fut élevé dans la doctrine spirite. Ce qui permis à ses proches, dès son plus jeune âge de prendre conscience de ses dons de médium.

    A 13 ans, il tente de peindre, peu doué, il s’apprête à abandonner lorsque “l’esprit de Manet” lui propose de l’aider : il peint alors un superbe portrait en 3 minutes.

    A partir de ce moment là, Luiz Gasparetto est visité par une cinquantaine de peintres tel que Delacroix, Van Gogh, de Vinci, Monet, Rubens, Goya, Degas, Gauguin, Matisse, Michel Ange, Toulouse-Lautrec, Modigliani…

    On reconnaît dans chacun de ses tableaux le style, la patte et la signature exacte d’un artiste célèbre disparu, ce qui laisse sans voix les experts !
    A 20 ans, Gasparetto avait déjà peint plus de 2400 toiles d’artistes célèbres décédés.

    Vous constaterez par vous même, dans les vidéos qui vont suivre, qu’il peint très rapidement, les yeux fermés ou la tête cachée dans le creux du bras, il saisit les couleurs sans y prêter attention, les posent sur la toile, les étalent avec la paume de la mains ou les doigts (parfois les pieds) et en quelques minutes, dans un pur style : il réalise une toile de maître ! Il enchaîne les toiles de styles d’artistes différents avec une telle simplicité que ça en est “écœurant”.

    Il sait peindre 2 toiles en même temps, à l’envers, main gauche, main droite, parfois les deux. Son pouvoir est sans limite, son corps est un objet, un instrument : un médium.

    Notons également que dans le même état modifié, il pratique beaucoup d’art tel que la peinture, la sculpture, la musique, l’écriture…

    Si très souvent la quête de manifestation paranormale se révèle décevante, avec Gasparetto ce n’est pas le cas ! Ce qui n’était ailleurs qu’intuition fugitive, sensation indéfinissable, impression subjective est chez lui un spectacle grandiose ! Difficile de le voir sculpter un buste en moins de 1/4 d’heure ou peindre une toile en quelques minutes sans avoir la chaire de poule!!

    Sachez enfin que Luiz Gasparetto n’est pas peintre professionnel mais psychologue et que toutes ses toiles sont revendues aux enchères au bénéfice d’œuvres de charité.

     Afin de nourrir votre curiosité et vos questions voir votre scepticisme, je vous laisse découvrir le travail et la vision de Gasparetto à travers ces 3 vidéos. J’en ai moi même était subjuguée !

    (Source : Wonderful-Art.fr)

     

     

     

    Pin It

    9 commentaires
  • MOI SANS TOI ...

    Nous avions à peine 20 ans et le coeur insouciant .... nous formions, comme beaucoup d'amis à l'époque, des milliers de projets, entre sérieux et liberté.

    J'avais obtenu le droit, cet été-là, d'organiser librement mes vacances ... les premières pour moi sans "surveillance", et nous avions décidés de profiter du soleil et des plages du Midi, puis de l'Italie.

    Comme j'ai été heureuse cette année-là avec toi, Laurent ! ... C'était l'Amour découverte, l'Amour innocent.

    J'aimais regarder le soleil se coucher, en fin de soirée, pour m'endormir ensuite dans tes bras, face au ciel étoilé. Au réveil, j'avais pris l'habitude de noter sur un petit carnet les rêves dont je me souvenais. C'est pour cette raison que tu m'avais rebaptisé "Rêves de Plume".

    Je n'aurais jamais imaginé que mon rêve se transformerait en cauchemar, si peu de temps après. Tu m'as involontairement laissé dans la solitude, à quelques jours de notre fin de séjour.

    Le courant t'a emporté sans que tu puisses lutter ... Depuis je me méfie de la mer et de ses rochers.

    MOI SANS TOI ...

    Il m'a fallu beaucoup de temps pour accepter !

    Je croyais avoir surmonté ton absence, jusqu'à ce que quelques accords de guitare me ramène à la mémoire le douloureux souvenir de notre histoire.

    Parcourant par la pensée cette plage, j'ai regardé danser sur le ciel étoilé de mon âme les images de notre passé ... Nos clins d’œil, nos fous-rire, ce désir infini, ces fugaces mais pourtant si intenses éclats de vie qui restent tatoués pour toujours, sur mon coeur, en filigrane.

    Porté par la musique mon âme, pour un trop court instant, s'évade et te rejoint, en silence et retrouve, te redécouvre et t'étreint, et ramène à l'abri de mon jardin secret ce pur moment de bonheur, au goût d'éternité ...

    Tant il est vrai que certaines absences ne se comblent jamais tout à fait.

    MOI SANS TOI ...

     

    Pin It

    6 commentaires
  • L'ENVOL DES MOTS

    Ce soir les mots se pressent

    Au bout de mon stylo

    Ils veulent parler de tendresse

    Et rendre le monde plus beau.

    Le papier leur sert de support

    Pour transmettre leurs idées,

    Décrire pays et décors

    Traditions et sociétés.

    Ils font réfléchir ou rêver

    Et embellissent les heures

    Des lecteurs solitaires,

    Ils aspirent les douleurs

    Infligées par la vie

    Ou les caprices du destin...

    Les mots permettent de fuir 

    Leur morne quotidien.

    Ils communiquent la force

    La joie d'être vivant

    En magnifiant la beauté

    D'une rose ou d'un enfant...

    Ils rêvent de rebâtir un monde

    Sans violence et sans maux

    régnerait l'espérance

    Portée par l'envol des mots.

    L'ENVOL DES MOTS

    L'ENVOL DES MOTS

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Une chorégraphie magnifique sur une des plus belles chansons du grand Jacques (Brel). J'adore la grâce et la fluidité de gestes des danseurs.


    votre commentaire
  • UN GALET DISAIT A UN ROCHER....

    Un petit galet, ballotté au gré des vagues et des courants, disait à un rocher qui trônait majestueusement près d'une dune :

    "Tu en as de la chance, toi, de pouvoir rester fixe et de défier l'océan."

    Le rocher soupirait dans le même temps : 

    "De quoi te plains-tu, galet ! Toi au moins, tu voyages en toute liberté, comme bon te semble."

    Ainsi va la vie ! ... L'humain est rarement content de son sort !

    Jeune, il envie la stabilité des adultes, plus âgés et donc plus expérimentés que lui ... Puis vient le temps de la maturité, et il regrette souvent, sans franchement l'avouer, la liberté et certains voyages qu'il ne peut plus faire ... prisonnier d'une existence où les contraintes, rarement assumées, l'emprisonnent.

    Le secret du bonheur réside sans doute dans l'acceptation sereine de tous les aspects de sa vie ... le galet finissant souvent sa vie minérale fixé sur un rocher, ô combien sécuritaire.

    UN GALET DISAIT A UN ROCHER....

    UN GALET DISAIT A UN ROCHER....

    Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires