• LETTRE A L'ASSASSIN

    Elles s'appelaient Maëlys et Fiona

    Julie et Mélissa

    Sohane et Loubna

    Holly et Jessica...

    Elles ne se connaissaient pas

    Mais partagent désormais

    Un triste point commun

    Celui d'avoir croisé ton chemin,

    Assassin !

    L'homme est parait-il depuis toujours

    Supérieur aux animaux

    Pourtant, aucun dans la nature

    N'engendre de tels maux !

    Pourrais-tu m'expliquer

    Ce qui ne va pas en toi

    Pour que tu en sois un jour arrivé là !

    Tu as piétiné avec cynisme et mépris

    Ces roses à peine écloses au jardin de la vie

    Et tes avocats, bien sûr, vont s'empresser de trouver

    Quelques tares atténuant ta  responsabilité...

    Mais n'est-il pas risqué de si facilement excuser

    Tes actes monstrueux et ta perversité ?

    Aucune condamnation ne pourra jamais effacer

    L'océan de souffrances que tu as provoqué

    Et beaucoup, comme moi, ne pardonneront jamais

    Ta dérive écœurante, ta froideur et ta cruauté.

    Sache que souvent je pense avec regret

    Au temps pas si ancien

    Où la guillotine aurait tranché

    Ton destin d'assassin.

    LETTRE A L'ASSASSIN

    (Reposez en paix, Petits Anges dont l'innocence a été si injustement profanée)

    LETTRE A L'ASSASSIN

    Pin It

    7 commentaires
  • PARCOURS DE FEMMES

     

    Femme d'avant-hier à l'âme fière

    Tu t'es battue avec courage

    Pour faire tomber toutes les barrières

    Qui t'enfermaient au Moyen-Âge

    Lasse d'attendre et de patienter

    Tu es descendue dans la rue

    Pour y faire entendre ta voix

    Et que soient respectés tes droits.

     

    PARCOURS DE FEMMES

     

    Femme d'aujourd'hui tu vis ta vie

    A 100 à l'heure... Rêve de bonheur,

    D'amour, de paix, d'égalité

    Au travail ou dans les cités...

    Tu rêves d'une épaule, d'un soutien

    D'un cœur qui charmerait le tien

    D'une alliance à ton doigt glissée

    Symbole d'amour éternité

    PARCOURS DE FEMMES

     

    Femme d'avant, de maintenant

    Vos combats traversent le temps

    Révélant les difficultés

    De vivre en bonne société

    Femme d'avant-hier à aujourd'hui

    Je salue votre instinct de vie

    La force de vos convictions

    Élève contrées et nations.

    PARCOURS DE FEMMES

    PARCOURS DE FEMMES

     

    Pin It

    8 commentaires
  • LA BONTE

     

    Vivre en soi,ce n'est rien !

    Il faut vivre en autrui

    A qui puis-je être utile 

    Et agréable aujourd'hui ?

    Voilà chaque matin

    Ce qu'il faudrait se dire,

    Et le soir, quand des cieux

    La clarté se retire

    Heureux a qui son coeur

    Tout bas a répondu :

    "Ce jour qui va finir

    Je ne l'ai pas perdu.

    Grâce à mes soins, j'ai vu

    Sur une face humaine

    La trace d'un plaisir

    ou l'oubli d'une peine"

    François Andrieu (1759-1833)

     

    LA BONTE

    Pin It

    6 commentaires
  • L'EGYPTE, CE PAYS QUI ME FASCINE DEPUIS TOUJOURS

    Aussi loin que mes souvenirs remontent, j'ai toujours été fascinée par l'Egypte, pays des antiques pharaons entourés de mystères non encore tous totalement percés.

    Comme beaucoup d'adolescents, je me suis penché, grâce à un de mes professeurs d'histoire sur la découverte de la tombe de Toutankhamon, au début du 20ème siècle... et sur la "légendaire" malédiction qu'il aurait lancé sur son tombeau et les fabuleux trésors qu'ils renfermaient, avant de mourir lui-même en pleine jeunesse, à 20 ans à peine... assassiné par certains prêtres lui ayant juré fidélité ! Mais était-ce totalement une légende ?

    L'EGYPTE, CE PAYS QUI ME FASCINE DEPUIS TOUJOURS

    Quand on voit la liste des décès, directs ou indirects, qui ont suivis l'ouverture du sarcophage qu contenait sa royale momie, il y a de quoi se poser des questions quand même !!! Comme le disait sentencieusement cet enseignant, tout en terminant sa phrase par un joli clin d’œil "les légendes reposant toujours sur un fond de vérité, ils n'auraient peut-être pas dû tenter le diable".

    L'EGYPTE, CE PAYS QUI ME FASCINE DEPUIS TOUJOURS

    Mes proches n'ont jamais compris cette fascination. Ils se sont longtemps moqués de mon côté "collectionnite". A la fin de mon adolescence, le hasard (même si je n'y croit pas du tout) a mis sur mon chemin tout un tas de livres, copie d'objets et même un CDROM sur le musée du Caire, que j'ai reçu un jour par courrier, anonymement, sans l'avoir cherché ni demandé. Dans ma chambre on pouvait admirer, une réplique de taille moyenne du fameux masque d'or, une statuette d'Anubis (le "passeur" gardien des tombeaux) et de Bastet (la déesse chatte protectrice des familles), entre autres choses. Ma mère plaisantait en disant qu'en entrant dans ma chambre, elle avait chaque fois l'impression de voyager gratuitement.

    Quelques décennies sont passées... l'attirance pour ce fabuleux pays n'a jamais disparu en moi. J'espère que le contexte politique tendu qui règne dans tous les pays du Moyen-Orient va enfin disparaître. Cela permettra aux touristes d'y retourner sans crainte. Je pourrais ainsi découvrir réellement l'Egypte et avoir, pourquoi pas, un début de réponse à cette attirance qui résiste à toute explication rationnelle.

    L'EGYPTE, CE PAYS QUI ME FASCINE DEPUIS TOUJOURS

    Pin It

    10 commentaires
  • ENTRE COLÈRE ET TRISTESSE.... J'AI PARFOIS HONTE DU LAXISME DE MON PAYS... LA FRANCE

    Au journal national de ce matin, la triste nouvelle est tombée, implacable... il fallait s'en douter, hélas ! 

    La petite fille de 7 ans, originaire du Cher, et lâchement abandonnée aux Urgences de Bourges est décédée après une semaine de coma, victime innocente de la barbarie humaine de ceux qui devaient la protéger.... en l’occurrence sa mère et le compagnon de celle-ci. Horreur innommable et absolue !!!

    Le pédiatre du Service des Urgences Pédiatriques a révélé que le corps de cette petite fille était couverts d'ecchymoses, parfois anciennes, de brûlures de cigarettes et de morsures humaines, outre le traumatisme crânien intra-dural. Il a avoué n'avoir jamais vu ça, et il est complètement effondré.

    J'avoue, quant à moi, être profondément choquée et violemment en  colère, car finalement que risquent-ils, ces monstres à visages humains ?

    La perpétuité ? Tout le monde sait depuis longtemps que le maximum risqué s'échelonnera sur 30 ans d'emprisonnement maximum, sans compter les remises de peine automatiques (2 week-end par mois actuellement) et celles octroyées pour "bonne conduite". Pas difficile à obtenir non plus.. il suffit de faire profil bas et ne pas créer de problèmes pour en bénéficier. Même un crétin saurait le faire !

    La peine de mort n'existant plus depuis quelques décennies, tout est permis aux psychopathes en tout genre, qui ne sont pas toujours des "cas sociaux"... Je déteste cette dénomination "fourre-tout" qui ne veut rien dire, et où on trouve pèle-mêle, des pauvres gens victimes de chômage de longue durée à un âge souvent délicat, non qualifiés intellectuellement .... ou parfois posant problème car vraiment asociaux.

    Les seules condamnées à perpétuité sont en premier lieu toutes les victimes innocentes assassinées et ensuite leurs familles, quand elles sont dites "saines". Un comble !

    Pour les unes comme pour les autres, pas de "remise de peine"... pas de "liberté conditionnelle" ... Leurs tombes ne s'ouvriront pas pour les en libérer, même 30 ans après. Les bouquets succéderont aux gerbes souvenirs, au fil des saisons et des décennies. Leurs destins brisés sont irrémédiablement gâchés.

    Que serait devenue cette petite fille, si elle avait vécu ? Nul ne pourra jamais le dire. Mais la responsabilité des proches, des services sociaux, du juge qui avait statué en demandant un placement non suivi d'effet est tout aussi lourde à mes yeux que celle des barbares qui lui ont volé son existence.

    Ils devraient, eux aussi, se retrouver devant la Cour d'Assises pour non assistance à personne en danger, incompétence notoire dans l'exercice de leurs métiers et condamnés à de lourdes peines d'emprisonnement ainsi qu'à l'interdiction pure et simple d'exercer leurs professions, puisque visiblement ils en sont incapables.

    La seule solution repose pour moi sur le rétablissement de la peine de mort pour tous les assassins d'enfants et pour tous les psychopathes qui tuent encore impunément les personnes jeunes ou âgées qui ont le malheur de croiser leurs chemins, à cause de "pseudo pulsions incontrôlables", qui au moment des procès les arrangent bien.

    Quant aux avocats qui les défendent souvent avec l'énergie du désespoir, je me demande si leur tolérance serait toujours aussi grande pour le cas où ce malheur irrémédiable les atteignait directement... ce que bien sûr je ne leur souhaite pas. Personne, en effet, ne devrait être confronté à pareille horreur ! La "reconstruction" de ceux qui restent est impossible, et le temps n'adoucit jamais pareil chagrin.

     

    Ces sombres pensées n'engagent que moi, j'en suis bien consciente... mais j'assume entièrement ce que je dis et je ne changerai jamais d'avis sur cette question.

    Ma pensée s'envole ce matin vers toi, petit ange dont je ne connais pas le nom... Repose en Paix, avec tes semblables ! Le Paradis de l'innocence profanée t'est désormais ouvert pour l'éternité.

    ENTRE COLÈRE ET TRISTESSE.... J'AI PARFOIS HONTE DU LAXISME DE MON PAYS, LA FRANCE

     

     

    Pin It

    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires