•  

    Le ciel si bleu de Montmartre

    S'est aujourd'hui teinté de gris,

    La Rue des Martyrs est en pleurs

    Depuis que tu es parti.

    P'tit gars venu de Picardie

    T'étais devenu un vrai Titi,

    Ton sourire et ta bonne humeur

    Mettaient du bleu dans notre vie.

    Pendant plus de 60 ans, avec tes "Michettes"

    T'as rempli nos yeux de paillettes

    Et nous as mis le cœur en fête.

     

    Depuis Dimanche au Paradis

    T'as retrouvé tous tes amis.

    Jean-Claude, Dali, Jacques et Thierry

    Ne seront plus seuls désormais ...

    En te voyant arriver, ils ont tous joyeusement crié :

    "Enfin d'retour ! On s'ennuyait .... C'est pas trop tôt !

    Entre Chéri .... Youpi, Youpiiiiiiiiiii !"

    HOMMAGE A MICHOU, LE PRINCE BLEU DE MONTMARTE

    Sur la Butte les jeunes comme les plus âgés

    Se sentent orphelins désormais,

    De Montmartre à Montrouge

    Les fricoteuses peinées

    Défilent devant ton Cabaret,

    Le cœur digne et les yeux mouillés. 

    Leur "Belle du 18 juin" s'en est allée

    Discrètement, sans faire de bruit,

    Dimanche le rideau est tombé

    Le spectacle est vraiment fini.

    Ton âme rieuse s'est envolée

    Au terme d'une vie bien remplie,

    Salut l'Artiste, Repose en Paix ...

    Au Revoir Michou ! Tu vas nous manquer.

     

    (Texte protégé - Ne pas Copier - Merci)

    HOMMAGE A MICHOU, LE PRINCE BLEU DE MONTMARTE

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Il y avait une fois une veuve qui alla prévenir ses amis et ses voisins que, suivant l'usage, on célébrait la messe du premier bout de l'an de son mari. La veille, elle se coucha comme d'habitude .... mais au milieu de la nuit, elle se réveilla. On était en début d'hiver et la cérémonie devait avoir lieu au petit jour. Comme elle ne savait pas quelle heure il était, elle se leva et alla regarder à la fenêtre.

    LA MESSE DES MORTS (LÉGENDE DU LIMOUSIN)

     

    L'église était tout près de sa maison et elle en vit  les fenêtres éclairées, comme si les cierges étaient déjà allumés pour la messe. Elle se hâta de revêtir ses habits de deuil et de s'y rendre.

    Elle entra dans l'église, mais elle ne reconnut aucune des personnes présentes. Plusieurs, de même qu'elle, portaient comme c'est l'usage un voile devant la figure.

    Le prêtre dit la  messe des morts, et quand arriva l'offrande, elle s'aperçut qu'elle n'avait emporté aucune pièce de monnaie avec elle. Elle ôta donc sa bague de noce et la mit sur le plateau des offrandes, se proposant intérieurement de la redemander au prêtre le lendemain en la remplaçant alors par une pièce d'argent.

    Lorsqu'elle s'en alla, après l'Ite Missa Est, l'officiant et ses deux assistants la raccompagnèrent jusqu'à la porte. Elle ne reconnut pas le prêtre et, s'étant retournée, elle vit que l'église était à nouveau vide et retombée dans l'obscurité. Le jour ne s'étant pas encore levé, elle se remit au lit et s'endormit.

    Il était tard quand elle s'éveilla de nouveau dans la matinée, et elle rencontra alors ses voisins qui lui demandèrent alors pourquoi elle n'était pas venue à la messe du bout de l'an de son mari.

    "Mais, répondit-elle, j'y ai assisté, et la preuve c'est que mon anneau de noce n'est plus à mon doigt. Comme je me suis aperçue, au moment de l'offrande, que je n'avais pas de monnaie, je l'ai donné à l'officiant. Il disait la messe à l'autel de la Vierge."

    Comme ses voisins continuaient à lui affirmer que personne ne l'avait vue à l'église, elle alla trouver le curé qui lui assura également qu'il ne l'avait pas vue à la dite messe.

    Il retourna alors avec elle dans l'église et y chercha  la bague et finit par la retrouver, incrustée dans la pierre de l'autel de la Madone où le prêtre fantôme avait célébré la messe des morts.

    (Texte des légendes de l'année 1886 -Almanach du Limousin)

    Pin It

    1 commentaire
  • LUIZ GASPARETTO, PEINTRE MEDIUM

    Luiz Antonio Alencastro Gasparetto est un célèbre médium peintre brésilien.

    Né en 1949, à Sao Paulo, d’une famille modeste immigrée italienne, il fut élevé dans la doctrine spirite. Ce qui permis à ses proches, dès son plus jeune âge de prendre conscience de ses dons de médium.

    A 13 ans, il tente de peindre, peu doué, il s’apprête à abandonner lorsque “l’esprit de Manet” lui propose de l’aider : il peint alors un superbe portrait en 3 minutes.

    A partir de ce moment là, Luiz Gasparetto est visité par une cinquantaine de peintres tel que Delacroix, Van Gogh, de Vinci, Monet, Rubens, Goya, Degas, Gauguin, Matisse, Michel Ange, Toulouse-Lautrec, Modigliani…

    On reconnaît dans chacun de ses tableaux le style, la patte et la signature exacte d’un artiste célèbre disparu, ce qui laisse sans voix les experts !
    A 20 ans, Gasparetto avait déjà peint plus de 2400 toiles d’artistes célèbres décédés.

    Vous constaterez par vous même, dans les vidéos qui vont suivre, qu’il peint très rapidement, les yeux fermés ou la tête cachée dans le creux du bras, il saisit les couleurs sans y prêter attention, les posent sur la toile, les étalent avec la paume de la mains ou les doigts (parfois les pieds) et en quelques minutes, dans un pur style : il réalise une toile de maître ! Il enchaîne les toiles de styles d’artistes différents avec une telle simplicité que ça en est “écœurant”.

    Il sait peindre 2 toiles en même temps, à l’envers, main gauche, main droite, parfois les deux. Son pouvoir est sans limite, son corps est un objet, un instrument : un médium.

    Notons également que dans le même état modifié, il pratique beaucoup d’art tel que la peinture, la sculpture, la musique, l’écriture…

    Si très souvent la quête de manifestation paranormale se révèle décevante, avec Gasparetto ce n’est pas le cas ! Ce qui n’était ailleurs qu’intuition fugitive, sensation indéfinissable, impression subjective est chez lui un spectacle grandiose ! Difficile de le voir sculpter un buste en moins de 1/4 d’heure ou peindre une toile en quelques minutes sans avoir la chaire de poule!!

    Sachez enfin que Luiz Gasparetto n’est pas peintre professionnel mais psychologue et que toutes ses toiles sont revendues aux enchères au bénéfice d’œuvres de charité.

     Afin de nourrir votre curiosité et vos questions voir votre scepticisme, je vous laisse découvrir le travail et la vision de Gasparetto à travers ces 3 vidéos. J’en ai moi même était subjuguée !

    (Source : Wonderful-Art.fr)

     

     

     

    Pin It

    15 commentaires
  • MOI SANS TOI ...

    Nous avions à peine 20 ans et le coeur insouciant .... nous formions, comme beaucoup d'amis à l'époque, des milliers de projets, entre sérieux et liberté.

    J'avais obtenu le droit, cet été-là, d'organiser librement mes vacances ... les premières pour moi sans "surveillance", et nous avions décidés de profiter du soleil et des plages du Midi, puis de l'Italie.

    Comme j'ai été heureuse cette année-là avec toi, Laurent ! ... C'était l'Amour découverte, l'Amour innocent.

    J'aimais regarder le soleil se coucher, en fin de soirée, pour m'endormir ensuite dans tes bras, face au ciel étoilé. Au réveil, j'avais pris l'habitude de noter sur un petit carnet les rêves dont je me souvenais. C'est pour cette raison que tu m'avais rebaptisé "Rêves de Plume".

    Je n'aurais jamais imaginé que mon rêve se transformerait en cauchemar, si peu de temps après. Tu m'as involontairement laissé dans la solitude, à quelques jours de notre fin de séjour.

    Le courant t'a emporté sans que tu puisses lutter ... Depuis je me méfie de la mer et de ses rochers.

    MOI SANS TOI ...

    Il m'a fallu beaucoup de temps pour accepter !

    Je croyais avoir surmonté ton absence, jusqu'à ce que quelques accords de guitare me ramène à la mémoire le douloureux souvenir de notre histoire.

    Parcourant par la pensée cette plage, j'ai regardé danser sur le ciel étoilé de mon âme les images de notre passé ... Nos clins d’œil, nos fous-rire, ce désir infini, ces fugaces mais pourtant si intenses éclats de vie qui restent tatoués pour toujours, sur mon coeur, en filigrane.

    Porté par la musique mon âme, pour un trop court instant, s'évade et te rejoint, en silence et retrouve, te redécouvre et t'étreint, et ramène à l'abri de mon jardin secret ce pur moment de bonheur, au goût d'éternité ...

    Tant il est vrai que certaines absences ne se comblent jamais tout à fait.

    MOI SANS TOI ...

     

    Pin It

    6 commentaires
  • L'ENVOL DES MOTS

    Ce soir les mots se pressent

    Au bout de mon stylo

    Ils veulent parler de tendresse

    Et rendre le monde plus beau.

    Le papier leur sert de support

    Pour transmettre leurs idées,

    Décrire pays et décors

    Traditions et sociétés.

    Ils font réfléchir ou rêver

    Et embellissent les heures

    Des lecteurs solitaires,

    Ils aspirent les douleurs

    Infligées par la vie

    Ou les caprices du destin...

    Les mots permettent de fuir 

    Leur morne quotidien.

    Ils communiquent la force

    La joie d'être vivant

    En magnifiant la beauté

    D'une rose ou d'un enfant...

    Ils rêvent de rebâtir un monde

    Sans violence et sans maux

    régnerait l'espérance

    Portée par l'envol des mots.

    L'ENVOL DES MOTS

    L'ENVOL DES MOTS

     

    Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires