• Les Sylphes, Sylphides, Elfes dominent l’élément Air. Ce sont des créatures ailées, diaphanes, gracieuses et élancées dont l'apparence se rapproche beaucoup de celle des Anges. Ce sont des êtres radieux, excessivement mobiles.

    Elfes et Sylphes prennent souvent l'apparence de beaux jeunes gens ailés. 
    Mais les Anges ont une vocation morale et les Sylphes ne peuvent discerner le bien du mal.

    Les Sylphes sont des esprits curieux. Leurs corps sont légers et fluides. 
    Ils ont parfois l'aspect d'un nuage condensé et sont plutôt visibles au 
    crépuscule.

    Les Elfes veillent au mécanisme de la photosynthèse des plantes et à leur 
    ensoleillement. Ils aiment aussi la musique et ils chantent des sons 
    célestes. Ils sont très attachés aux enfants et à toutes les personnes qui 
    ont su préserver une âme innocente et qui sont capables de s'émerveiller 
    d'un rien. La taille des Elfes peut varier de la paume d'une main à moins 
    d'un centimètre.

    Vivant exclusivement dans l'air et se mouvant très rapidement, les Sylphes sont très difficiles à apercevoir. Ils habitent le ciel et les nuages, au milieu des tempêtes et des vents. Ils se confondent avec le bleu du ciel.

    Aux yeux des clairvoyants, ils possèdent un corps entourés d'une aura de 
    couleur rose pâle et bleu azur. Leurs occupations favorites consistent à 
    modeler les nuages afin de leur donner les formes pensées qu'ils détectent dans l'imagination des hommes. Il est possible de les influencer mentalement afin qu'ils reproduisent les formes que l'on désire. Pour cela: fixez votre regard sur un nuage, invoquez le sylphe correspondant et demandez-lui d'en modifier l'aspect de manière qu'il adopte l'apparence que vous souhaitez lui donner.

    Les Sylphes sont d'une nature intermédiaire entre les hommes et les Anges. Certaines personnes qui croient voir des Anges aperçoivent en réalité des Sylphes, doté d'un corps moins subtil et donc plus perceptible. La nature des Sylphes les pousse à vouloir se rattacher aux Anges. D'ailleurs, ils travaillent parfois avec eux. Leur désir est de s'individualiser et de quitter leur âme groupe. De par cette envie, ils se démarquent de l'ensemble du Petit Peuple.

    Holda, Aril et Melior respectivement Reine, Princesse et Dame des Syplhes peuvent projeter en nous des énergies dites de long terme. La chance, la réussite et la santé nous serons accordé de manière durable.

    En priant ces trois Fées dirigeant les Sylphes, nos esprits s'ouvriront et 
    travailleront plus vite. Ces Fées nous offriront le bonheur, la connaissance, le savoir.
     

     (Source: Jean Michel....www.lespasseurs.com)

     

    Pin It

    6 commentaires
  • LES DRAGONS

    Ces animaux mythologiques ont souvent mauvaise réputation en Occident, car symboles des puissances de l'ombre.... donc diaboliques.

    Il n'en est pas de même en Asie où ils sont vénérés comme symbole de la sagesse obtenue par les initiés à force de contrôle et de travail sur eux même.

    Comme toujours en matière de symbole spirituel, la réalité est beaucoup plus subtile et complexe qu'il n'y paraît au premier abord.

    Dans la spiritualité occidentale :

    Le dragon est toujours lié au diable ou à ses suppôts : les sorciers. Au moyen-âge, les croyants redoutaient leurs pouvoirs et se consacraient souvent à l'Archange St Michel, qui est souvent représenté le terrassant... A moins qu'ils ne vénèrent St Georges, dont la légende raconte comment, alors qu'il n'était qu'un soldat en Cappadoce, il délivra une contrée entière, qui vivait recluse, terrorisée régulièrement par un énorme dragon qui avait déjà fait beaucoup de dommages aux gens et aux bêtes. Le roi, désespéré alla jusqu'à offrir à qui le délivrerait de l'emprise de la bête infernale, la moitié de son royaume. St Georges, passant par là, le tua après un rapide combat et cette victoire convertit nombre de païens qui demandèrent le baptême.

    St Georges a aussi son "homologue" féminin en la personne de Ste Marthe, qui dompta la Tarasque, quelques semaines après son arrivée de Palestine, qu'elle avait fui à  cause de la colère des juifs à l'encontre des premiers chrétiens... c'était en 68 après J.C. Elle "dompta l'animal", armée de sa foi et d'une croix de bois et débarrassa la ville qui, en souvenir du miracle, changea de nom et devint Tarascon.

    On le voit, ce symbole cristallisait surtout les peurs devant les forces incontrôlables de l'esprit. De nos jours, plus personne ne croit en ces légendes, qui ont sans doute un fond de vérité. N'oublions pas qu'au début de l’ère chrétienne, il existait encore des animaux à peine sortis de la préhistoire. La peur faisant le reste, le légendaire dragon était né.

    Dans la spiritualité asiatique :

    La mentalité asiatique voit en eux un tout autre symbole, lié d'abord aux quatre éléments. Ils considèrent qu'il y a quatre familles de dragons, chacun protégeant son élément.  C'est ainsi qu'il existe les dragons de l'Air, de la Terre, de l'Eau et du Feu. La légende dit qu'ils ne combattent jamais mais que l'un d'eux veille  pendant que les autres dorment.

    "Malheur au temps, dit la légende, où les quatre dragons s'éveilleront en même temps, car alors, l'homme ne sera plus en mesure de maîtriser leurs forces et les éléments se déchaîneront alors contre lui". 

    Cet avertissement semble trouver sa résonance depuis quelques décennies... les catastrophes naturelles s'enchaînant sans relâche sans que visiblement nous sachions ou puissions les maîtriser.

    Le dragon représente aussi l'Initié parvenu au terme de ses épreuves spirituelles et capable de contrôler ses pulsions destructrices et les pouvoirs spirituels qui en font un parfait médium, qui mettra ensuite ses facultés au service de sa communauté . C'est seulement au terme de cette pleine initiation qu'il a le droit de se faire tatouer ce symbole sur la peau.

    Il a été ensuite détourné de son sens primitif par certaines familles mafieuses, qui se reconnaissent par des tatouages bien particuliers.

     

    LES DRAGONS

    Les Dragons de l'Eau

    Ce sont les premiers que "rencontre" symboliquement l'initié... l'eau étant liée au processus de renaissance spirituelle. Ils aident celui qui s'en rend digne à faire ses premiers pas sur le long chemin  conduisant à la sagesse. Il protège la "fontaine de jouvence" qui après avoir purifié le novice lui donne la force liée à la jeunesse éternelle.

    LES DRAGONS

    Les Dragons de la Terre

    Ce sont ceux qui gardent symboliquement l'entrée de la caverne où l'initié va se retirer pour méditer, jusqu'à ce qu'il trouve le sens de son incarnation et de sa mission sur terre. Il lui donnera ensuite accès au trésor qu'il gardait et qui devient alors le sien. Ce trésor étant en fait la parfaite maîtrise de ses sens tant physiques que mentaux.

    LES DRAGONS

    Les Dragons du Feu

    Ce sont les plus redoutables et redoutés... car symboles du côté obscur de tout être humain sur cette terre. Le feu de la colère et des passions est encore capable de détruire l'imprudent qui se déconcentre face aux difficultés des épreuves du destin. L'initié se doit obligatoirement de les enchaîner et les maîtriser  pour évoluer favorablement... cette victoire lui ouvrira les portes de l'ultime initiation donnée par les

    Dragons de l'Air

    LES DRAGONS

    Ils permettent à celui qui les chevauchent de traverser tous les espaces, des plus reculés aux plus élevés... Mais gare à la chute pour l'imprudent qui se croit alors invulnérable et relâche son attention.... L'abîme n'ayant pas disparu pour autant et n'étant jamais loin.

    LES DRAGONS

     

     

     

     

     

    Pin It

    10 commentaires
  • LES GNOMES

     

    Les Gnomes (appelés aussi Lutins ou Farfadets) sont les Élémentaux liés à la Terre. Ils vivent à l'intérieur du sol. 

    Ils sont petits, râblés. Ils ont l'air de petits vieillards barbus et ridés, souvent vêtus à la mode paysanne et coiffés de bonnets.

    Les Gnomes sont les gardiens des trésors souterrains; or et pierres précieuses. Ce sont d'excellents forgerons et d'admirables orfèvres.

    On les rencontre dans les forets, cachés dans les fourrés ou collés aux racines des arbres et surtout dans les mines, carrières, cavernes et grottes souterraines.

    Ils sont associés aux ombres, au chaos, parfois à l'Enfer et ont été souvent pris 
    pour des démons ou des diablotins. Ils sont alors noirs, grimaçants, courts sur pattes, hirsutes.

    Vu l'élément Terre dans lequel ils vivent, les Gnomes n'accordent aucune importance à leur "look"! Ils méprisent les mondanités et les coquetteries. 
    Leur maître mot est "travail". Ils sont les puissants travailleurs de la terre. Ils assurent la germination des plantes, creusent des galeries à la recherche de minerais, veillent sur les gisements aurifères. Ils fabriquent des bijoux magnifiques et des épées si pures et si fortes que leurs heureux propriétaires deviennent pratiquement invincibles.

    Au Moyen Age, les gens avaient l'habitude de placer devant leurs portes ou à l'entrée d'une grotte, les outils usés ou cassés et faisaient une offrande de nourriture pour que les Nains viennent les réparer.

    (Texte Explicatif trouvé sur le site passeurs.com)

    Pin It

    2 commentaires
  • LES ONDINES

    Les Ondines

    Les Nymphes, Ondines, Sirènes et Néréides sont les divinités de l'Eau. Elles symbolisent l'élément aquatique qui contient tous les éléments de la vie en gestation. On parle peu de leurs compléments masculins: les Ondins.

    Elles vivent dans le lit des rivières et des fleuves, dans la profondeur des étangs et dans l'immensité des océans.

    Leur apparence sont celles de jeunes femmes d'une très grande beauté, à la queue de poisson ou de serpent Elles exercent une véritable fascination sur les hommes. Bon nombre d'entre eux sont tombés sous leurs charmes ! Leurs occupations principales, outre la protection des eaux, semblent être l'amour et les plaisirs. Elles sont liées généralement à la passion, l'amour, l'érotisme et la séduction.

    Les Nymphes sont sans conteste les plus belles des Fées. Elles l'emportent en charme et en volupté sur les femmes terrestres les plus séduisantes mais elles peuvent être aussi cruelles, possessives et jalouses.

    Elles sont souvent associées au mythe d'Aphrodite ou de Vénus dont on sait qu'elles sont sorties nues du sein des vagues.

    Les Nymphes symbolisent la gestation, la naissance et les forces de l'inconscient.

    (Texte Explicatif trouvé sur le site passeurs.com)

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Voici mon symbole spirituel amérindien : L'oiseau-Tonnerre (assimilé au Phénix dans les mythologies grecque et Perse)

     

    Ceux qui sont nés sous son influence ont une grande intuition ainsi qu'une grande capacité à rebondir face aux dures épreuves que la vie leur réserve parfois. J'avoue que cela me correspond totalement !

     

     Et pour ceux qui aiment les légendes, voici celle de cet oiseau, très vénéré par toutes les tribus amérindiennes des Etats-Unis et du Canada

    "Un conte amérindien rapporte qu'autrefois, il y avait un faucon très puissant mais bon avec ceux qui l'approchaient. Les créatures du tonnerre décidèrent alors de lui donner le moyen de les appeler s'il en avait le besoin ou l'envie. Elles lui expliquèrent le rituel (tracer un cercle, apporter des offrandes, inviter des animaux, remercier le Grand esprit) et le chant nécessaires. Le faucon fit un jour appel à elles en respectant le rituel et il devint encore plus puissant. Tellement qu'il fut de plus en plus orgueilleux, tant qu'un jour il invita tous les animaux à le voir invoquer les créatures du tonnerre. Il ne respecta rien du rituel mis à part le chant. Les créatures vinrent quand même mais avant que le rituel ne s'achève, le Grand Esprit enleva le grand faucon et le punit. Au lieu de se servir des pouvoirs des créatures du tonnerre, il devint leur serviteur. Toujours à les suivre là où elles vont, il apparaît à certains comme une formation nuageuse, parfois comme une langue de feu et seulement à ceux qui ont une très bonne vue, il apparaît tel qu'il est, comme l'« oiseau-tonnerre ». Ce châtiment durera tant que le faucon n'aura pas appris le plaisir de rester à sa place dans l'univers."

    (Source : Wikipédia)

    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique