• LE PONT

     SES MAINS EN SE JOIGNANT FAISAIENT DE LA LUMIERE

     

     J'avais devant les yeux les ténèbres.

    L'abîme, qui n'a pas de rivages

    Et qui n'a pas de cime était là, immense,

    Et rien n'y remuait.

    Au fond, à travers l'ombre, impénétrable voile,

    On apercevait Dieu, comme une sombre étoile.

    Je m'écriais : "Mon âme ! ô mon âme, il faudrait

    Pour traverser ce gouffre où nul bord n'apparaît

    Et pour qu'en cette nuit jusqu'à ton Dieu tu marches

    Bâtir un pont géant sur des milliers d'arches.

    Qui le pourra jamais ? O deuil ! Effroi ! Pleure !

    Un fantôme blanc se dressa devant moi

    Pendant que je jetai sur l'ombre un œil d'alarme,

    Et ce fantôme avait la forme d'une larme.

    C'était un front de vierge avec des mains d'enfant,

    Il ressemblait au lys que la blancheur défend.

    Ses mains en se joignant faisaient de la lumière,

    Il me montra l'abîme où va toute poussière

    Si profond que jamais un écho n'y répond,

    Et me dit : "Si tu veux, je bâtirai le pont !"

    Vers ce pâle inconnu, je levai ma paupière,

    "Quel est ton nom ?" lui dis-je

    Il me dit : "La Prière"

    Victor Hugo

     

    LE PONT

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Février à 17:50

    Bonsoir Garance,

    J'espère que tu vas bien.

    J'aime beaucoup ta nouvelle bannière.

    Merci pour ce superbe poème.

    Passe une bonne soirée.

    Bisous

    2
    Lundi 26 Février à 20:28

    Ton blog est bien accueillant et chaleureux ...Merci de ton intérêt. sur mon blog 

    Et je te dis.à bientôt de se lire avec plaisir Garance

    3
    Lundi 26 Février à 22:49

    Superbe texte de Victor Hugo! Merci de le partager avec nous! 

    Image associée

      • Mardi 27 Février à 10:14

        Bonjour mon amie ! Merci de me commenter avec autant de gentillesse

        Bisous

    4
    Mardi 27 Février à 08:13

    magnifique texte de Victor Hugo, j'adore.

    Bonne journée

    MONO

    5
    Dimanche 18 Mars à 16:42

    je passe te faire un petit coucou, et te dire que tu as de magnifiques poemes, gros bisous Garance, à bientot!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :