•  

    Le ciel si bleu de Montmartre

    S'est aujourd'hui teinté de gris,

    La Rue des Martyrs est en pleurs

    Depuis que tu es parti.

    P'tit gars venu de Picardie

    T'étais devenu un vrai Titi,

    Ton sourire et ta bonne humeur

    Mettaient du bleu dans notre vie.

    Pendant plus de 60 ans, avec tes "Michettes"

    T'as rempli nos yeux de paillettes

    Et nous as mis le cœur en fête.

     

    Depuis Dimanche au Paradis

    T'as retrouvé tous tes amis.

    Jean-Claude, Dali, Jacques et Thierry

    Ne seront plus seuls désormais ...

    En te voyant arriver, ils ont tous joyeusement crié :

    "Enfin d'retour ! On s'ennuyait .... C'est pas trop tôt !

    Entre Chéri .... Youpi, Youpiiiiiiiiiii !"

    HOMMAGE A MICHOU, LE PRINCE BLEU DE MONTMARTE

    Sur la Butte les jeunes comme les plus âgés

    Se sentent orphelins désormais,

    De Montmartre à Montrouge

    Les fricoteuses peinées

    Défilent devant ton Cabaret,

    Le cœur digne et les yeux mouillés. 

    Leur "Belle du 18 juin" s'en est allée

    Discrètement, sans faire de bruit,

    Dimanche le rideau est tombé

    Le spectacle est vraiment fini.

    Ton âme rieuse s'est envolée

    Au terme d'une vie bien remplie,

    Salut l'Artiste, Repose en Paix ...

    Au Revoir Michou ! Tu vas nous manquer.

     

    (Texte protégé - Ne pas Copier - Merci)

    HOMMAGE A MICHOU, LE PRINCE BLEU DE MONTMARTE

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • L'ENVOL DES MOTS

    Ce soir les mots se pressent

    Au bout de mon stylo

    Ils veulent parler de tendresse

    Et rendre le monde plus beau.

    Le papier leur sert de support

    Pour transmettre leurs idées,

    Décrire pays et décors

    Traditions et sociétés.

    Ils font réfléchir ou rêver

    Et embellissent les heures

    Des lecteurs solitaires,

    Ils aspirent les douleurs

    Infligées par la vie

    Ou les caprices du destin...

    Les mots permettent de fuir 

    Leur morne quotidien.

    Ils communiquent la force

    La joie d'être vivant

    En magnifiant la beauté

    D'une rose ou d'un enfant...

    Ils rêvent de rebâtir un monde

    Sans violence et sans maux

    régnerait l'espérance

    Portée par l'envol des mots.

    L'ENVOL DES MOTS

    L'ENVOL DES MOTS

     

    Pin It

    4 commentaires
  • VOYAGE AU PAYS DE LA PAIX

    Les incroyants diront de moi :

    « Il est arrivé au terme de sa vie ! »

    Ne les crois pas ! Car à jamais délivré

    Des limites du passé, pleinement, je vis.

    Je suis arrivé au pays où il n’y a jamais de nuit

    Où les douleurs et les chagrins

    Ont pour toujours disparu de mon quotidien.

    Malgré la souffrance, garde en ton cœur l’espérance,

    Car notre séparation provisoire n’est qu’apparence…

    Je ne suis pas éloigné de toi !

    Il n’y a pas d’infranchissable frontière

    Tu peux me rejoindre quand tu le veux

    Par la pensée, par la prière…

    L’amour que nous nous sommes portés

    Restera en mon cœur gravé pour l’éternité.

    Ne crains rien ! Comme un ange gardien

    Je vais t’aider à continuer ton chemin.

    Reste simplement fidèle à tout ce que je t’ai appris

    Et quand un soir, arrivera pour toi aussi

    La fin de cette vie, nous nous retrouverons

    Pour toujours au Paradis.

    VOYAGE AU PAYS DE LA PAIX

    VOYAGE AU PAYS DE LA PAIX

     

    Pin It

    6 commentaires
  • SOUVENRS DE PAQUES

    Je me souviens de ces matins

    Où quand nous étions éveillées

    Nous investissions le jardin

    Pour rechercher dans la rosée

    Les œufs, les poules ou les lapins

    Tous ces trésors chocolatés

    Que les cloches enrubannées

    Revenues de Rome nous rapportaient.

    C'était le joyeux temps de Pâques

    Celui du printemps commençant

    Le vent donnait ses dernières claques

    qui rosissaient nos joues d'enfant.

    Les années se sont écoulées

    A la grande horloge du temps,

    Mais quand je croise des écoliers

    Certains dimanches de printemps

    La petite fille que j'étais

    Renaît, l'espace d'un instant,

    Les yeux rieurs, les bras chargés

    De tendres chocolats fondants.

    SOUVENRS DE PAQUES

    SOUVENRS DE PAQUES

    Pin It

    3 commentaires
  • LETTRE A L'ASSASSIN

    Elles s'appelaient Maëlys et Fiona

    Julie et Mélissa

    Sohane et Loubna

    Holly et Jessica...

    Elles ne se connaissaient pas

    Mais partagent désormais

    Un triste point commun

    Celui d'avoir croisé ton chemin,

    Assassin !

    L'homme est parait-il depuis toujours

    Supérieur aux animaux

    Pourtant, aucun dans la nature

    N'engendre de tels maux !

    Pourrais-tu m'expliquer

    Ce qui ne va pas en toi

    Pour que tu en sois un jour arrivé là !

    Tu as piétiné avec cynisme et mépris

    Ces roses à peine écloses au jardin de la vie

    Et tes avocats, bien sûr, vont s'empresser de trouver

    Quelques tares atténuant ta  responsabilité...

    Mais n'est-il pas risqué de si facilement excuser

    Tes actes monstrueux et ta perversité ?

    Aucune condamnation ne pourra jamais effacer

    L'océan de souffrances que tu as provoqué

    Et beaucoup, comme moi, ne pardonneront jamais

    Ta dérive écœurante, ta froideur et ta cruauté.

    Sache que souvent je pense avec regret

    Au temps pas si ancien

    Où la guillotine aurait tranché

    Ton destin d'assassin.

    LETTRE A L'ASSASSIN

    (Reposez en paix, Petits Anges dont l'innocence a été si injustement profanée)

    LETTRE A L'ASSASSIN

    Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique