• LE BOUQUET SOUS LA CROIX

    D'où vient ce bouquet oublié sous la pierre ?

    Dans l'ombre humide encore de rosée ou de pleurs...

    Ce soir est-il tombé des mains de la prière ?

    Un enfant du village a-t-il perdu ces fleurs ?

    Ce soir fut-i laissé par quelque âme pensive

    Sous la croix où s'arrête un pauvre voyageur ?

    Est-ce d'un fils errant la mémoire naïve

    Qui d'une pâle rose y cacha la blancheur ?

    De nos mères partout nous suit l'ombre légère

    Partout l'amitié prie et rêve à l'amitié...

    Le pèlerin souffrant sur la route étrangère

    Offre à Dieu ce symbole et croit en sa pitié !

    Solitaire bouquet, ta tristesse charmante

    Semble avec tes parfums exhaler un regret.

    Peut-être es-tu promis aux songes d'une amante,

    Souvent, dans une fleur, l'Amour a son secret !

    Et moi j'ai rafraîchi les pieds de la Madone

    De lilas blancs si chers à mon destin rêveur,

    Et la Vierge sait bien pour qui je les lui donne,

    Elle entend la pensée au fond de notre cœur !

    Marceline Desbordes -Valmore  (1786-1859)

    LE BOUQUET SOUS LA CROIX

    Pin It

    5 commentaires
  •  SES MAINS EN SE JOIGNANT FAISAIENT DE LA LUMIERE

     

     J'avais devant les yeux les ténèbres.

    L'abîme, qui n'a pas de rivages

    Et qui n'a pas de cime était là, immense,

    Et rien n'y remuait.

    Au fond, à travers l'ombre, impénétrable voile,

    On apercevait Dieu, comme une sombre étoile.

    Je m'écriais : "Mon âme ! ô mon âme, il faudrait

    Pour traverser ce gouffre où nul bord n'apparaît

    Et pour qu'en cette nuit jusqu'à ton Dieu tu marches

    Bâtir un pont géant sur des milliers d'arches.

    Qui le pourra jamais ? O deuil ! Effroi ! Pleure !

    Un fantôme blanc se dressa devant moi

    Pendant que je jetai sur l'ombre un œil d'alarme,

    Et ce fantôme avait la forme d'une larme.

    C'était un front de vierge avec des mains d'enfant,

    Il ressemblait au lys que la blancheur défend.

    Ses mains en se joignant faisaient de la lumière,

    Il me montra l'abîme où va toute poussière

    Si profond que jamais un écho n'y répond,

    Et me dit : "Si tu veux, je bâtirai le pont !"

    Vers ce pâle inconnu, je levai ma paupière,

    "Quel est ton nom ?" lui dis-je

    Il me dit : "La Prière"

    Victor Hugo

     

    LE PONT

    Pin It

    9 commentaires
  • LES DRAGONS

    Ces animaux mythologiques ont souvent mauvaise réputation en Occident, car symboles des puissances de l'ombre.... donc diaboliques.

    Il n'en est pas de même en Asie où ils sont vénérés comme symbole de la sagesse obtenue par les initiés à force de contrôle et de travail sur eux même.

    Comme toujours en matière de symbole spirituel, la réalité est beaucoup plus subtile et complexe qu'il n'y paraît au premier abord.

    Dans la spiritualité occidentale :

    Le dragon est toujours lié au diable ou à ses suppôts : les sorciers. Au moyen-âge, les croyants redoutaient leurs pouvoirs et se consacraient souvent à l'Archange St Michel, qui est souvent représenté le terrassant... A moins qu'ils ne vénèrent St Georges, dont la légende raconte comment, alors qu'il n'était qu'un soldat en Cappadoce, il délivra une contrée entière, qui vivait recluse, terrorisée régulièrement par un énorme dragon qui avait déjà fait beaucoup de dommages aux gens et aux bêtes. Le roi, désespéré alla jusqu'à offrir à qui le délivrerait de l'emprise de la bête infernale, la moitié de son royaume. St Georges, passant par là, le tua après un rapide combat et cette victoire convertit nombre de païens qui demandèrent le baptême.

    St Georges a aussi son "homologue" féminin en la personne de Ste Marthe, qui dompta la Tarasque, quelques semaines après son arrivée de Palestine, qu'elle avait fui à  cause de la colère des juifs à l'encontre des premiers chrétiens... c'était en 68 après J.C. Elle "dompta l'animal", armée de sa foi et d'une croix de bois et débarrassa la ville qui, en souvenir du miracle, changea de nom et devint Tarascon.

    On le voit, ce symbole cristallisait surtout les peurs devant les forces incontrôlables de l'esprit. De nos jours, plus personne ne croit en ces légendes, qui ont sans doute un fond de vérité. N'oublions pas qu'au début de l’ère chrétienne, il existait encore des animaux à peine sortis de la préhistoire. La peur faisant le reste, le légendaire dragon était né.

    Dans la spiritualité asiatique :

    La mentalité asiatique voit en eux un tout autre symbole, lié d'abord aux quatre éléments. Ils considèrent qu'il y a quatre familles de dragons, chacun protégeant son élément.  C'est ainsi qu'il existe les dragons de l'Air, de la Terre, de l'Eau et du Feu. La légende dit qu'ils ne combattent jamais mais que l'un d'eux veille  pendant que les autres dorment.

    "Malheur au temps, dit la légende, où les quatre dragons s'éveilleront en même temps, car alors, l'homme ne sera plus en mesure de maîtriser leurs forces et les éléments se déchaîneront alors contre lui". 

    Cet avertissement semble trouver sa résonance depuis quelques décennies... les catastrophes naturelles s'enchaînant sans relâche sans que visiblement nous sachions ou puissions les maîtriser.

    Le dragon représente aussi l'Initié parvenu au terme de ses épreuves spirituelles et capable de contrôler ses pulsions destructrices et les pouvoirs spirituels qui en font un parfait médium, qui mettra ensuite ses facultés au service de sa communauté . C'est seulement au terme de cette pleine initiation qu'il a le droit de se faire tatouer ce symbole sur la peau.

    Il a été ensuite détourné de son sens primitif par certaines familles mafieuses, qui se reconnaissent par des tatouages bien particuliers.

     

    LES DRAGONS

    Les Dragons de l'Eau

    Ce sont les premiers que "rencontre" symboliquement l'initié... l'eau étant liée au processus de renaissance spirituelle. Ils aident celui qui s'en rend digne à faire ses premiers pas sur le long chemin  conduisant à la sagesse. Il protège la "fontaine de jouvence" qui après avoir purifié le novice lui donne la force liée à la jeunesse éternelle.

    LES DRAGONS

    Les Dragons de la Terre

    Ce sont ceux qui gardent symboliquement l'entrée de la caverne où l'initié va se retirer pour méditer, jusqu'à ce qu'il trouve le sens de son incarnation et de sa mission sur terre. Il lui donnera ensuite accès au trésor qu'il gardait et qui devient alors le sien. Ce trésor étant en fait la parfaite maîtrise de ses sens tant physiques que mentaux.

    LES DRAGONS

    Les Dragons du Feu

    Ce sont les plus redoutables et redoutés... car symboles du côté obscur de tout être humain sur cette terre. Le feu de la colère et des passions est encore capable de détruire l'imprudent qui se déconcentre face aux difficultés des épreuves du destin. L'initié se doit obligatoirement de les enchaîner et les maîtriser  pour évoluer favorablement... cette victoire lui ouvrira les portes de l'ultime initiation donnée par les

    Dragons de l'Air

    LES DRAGONS

    Ils permettent à celui qui les chevauchent de traverser tous les espaces, des plus reculés aux plus élevés... Mais gare à la chute pour l'imprudent qui se croit alors invulnérable et relâche son attention.... L'abîme n'ayant pas disparu pour autant et n'étant jamais loin.

    LES DRAGONS

     

     

     

     

     

    Pin It

    10 commentaires
  • LETTRE A L'ASSASSIN

    Elles s'appelaient Maëlys et Fiona

    Julie et Mélissa

    Sohane et Loubna

    Holly et Jessica...

    Elles ne se connaissaient pas

    Mais partagent désormais

    Un triste point commun

    Celui d'avoir croisé ton chemin,

    Assassin !

    L'homme est parait-il depuis toujours

    Supérieur aux animaux

    Pourtant, aucun dans la nature

    N'engendre de tels maux !

    Pourrais-tu m'expliquer

    Ce qui ne va pas en toi

    Pour que tu en sois un jour arrivé là !

    Tu as piétiné avec cynisme et mépris

    Ces roses à peine écloses au jardin de la vie

    Et tes avocats, bien sûr, vont s'empresser de trouver

    Quelques tares atténuant ta  responsabilité...

    Mais n'est-il pas risqué de si facilement excuser

    Tes actes monstrueux et ta perversité ?

    Aucune condamnation ne pourra jamais effacer

    L'océan de souffrances que tu as provoqué

    Et beaucoup, comme moi, ne pardonneront jamais

    Ta dérive écœurante, ta froideur et ta cruauté.

    Sache que souvent je pense avec regret

    Au temps pas si ancien

    Où la guillotine aurait tranché

    Ton destin d'assassin.

    LETTRE A L'ASSASSIN

    (Reposez en paix, Petits Anges dont l'innocence a été si injustement profanée)

    LETTRE A L'ASSASSIN

    Pin It

    11 commentaires
  • PARCOURS DE FEMMES

     

    Femme d'avant-hier à l'âme fière

    Tu t'es battue avec courage

    Pour faire tomber toutes les barrières

    Qui t'enfermaient au Moyen-Âge

    Lasse d'attendre et de patienter

    Tu es descendue dans la rue

    Pour y faire entendre ta voix

    Et que soient respectés tes droits.

     

    PARCOURS DE FEMMES

     

    Femme d'aujourd'hui tu vis ta vie

    A 100 à l'heure... Rêve de bonheur,

    D'amour, de paix, d'égalité

    Au travail ou dans les cités...

    Tu rêves d'une épaule, d'un soutien

    D'un cœur qui charmerait le tien

    D'une alliance à ton doigt glissée

    Symbole d'amour éternité

    PARCOURS DE FEMMES

     

    Femme d'avant, de maintenant

    Vos combats traversent le temps

    Révélant les difficultés

    De vivre en bonne société

    Femme d'avant-hier à aujourd'hui

    Je salue votre instinct de vie

    La force de vos convictions

    Élève contrées et nations.

    PARCOURS DE FEMMES

    PARCOURS DE FEMMES

     

    Pin It

    8 commentaires