• TOUSSAINT

     

    Voici venu le temps où les feuilles jaunies

    Jonchent le sol boueux de leurs débris épars --

    Dans le ciel alourdi de brumes infinies

    Les lugubres corbeaux chantent de toutes parts. 

    C'est le temps où chacun rend un culte pieux

    A ceux qu'il a connus quand ils étaient sur terre,

    Où l'âme cherche une âme et scrute en vain les cieux...

    Le temps qui voit fleurir le morne cimetière. 

    Ô Vivants d'autrefois, qui n'êtes que des ombres

    En un monde inconnu jaloux de son secret,

    Savez-vous que mon cœur empli de pensées sombres,

    Garde de votre mort un éternel regret ? 

    Ô Morts, par qui nos jours s'écoulèrent si doux,

    Nous vous gardons encor le meilleur de nous-même

    Puisqu'aux heures de deuil qu'obscurcit un ciel blême

    Nos souvenirs vous font vivants auprès de nous !..

    Narcisse Sellier

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Novembre à 19:16

    Bonjour Garance!

    Un très joli poème en cette journée pour se remémorer tous ceux qui nous ont quittés. La température ici va bien avec la fête. Le ciel est gris et le temps est morne, on est bien dans le mois des morts. 

    Bonne soirée à toi!

    Amicalement, Réjeanne.

      • Vendredi 2 Novembre à 15:49

        Bonjour Réjeanne !

         

        Merci de ta gentillesse et de ton passage sur ma page.

        Oui, l'automne est bien là, les températures sont plus froides...

        La pluie et le vent s'installent progressivement....

        A chaque saison néanmoins ses beautés !

        Bisous

        Garance

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :