• UN DIMANCHE... COULEUR BILAN

    UN DIMANCHE... COULEUR BILAN

    Il arrive parfois que dans sa vie, on éprouve le besoin de faire un "bilan" des rêves et des envies passées... pour voir celles qui se sont réalisées ou pas.

    Les rêves commencent dés l'enfance, et c'est tant mieux ! Mais parfois certains parents, pensant bien faire, tuent chez leurs enfants le désir d'en réaliser certains, sous prétexte qu'ils leur paraissent "fous". Rester dans la norme, c'es tellement plus rassurant !

    Ah, les étiquettes !.... Combien peuvent-elles êtres lourdes à porter, ben qu'invisiblement fixées ! Ces petits rectangles sont fabriqués pour être décollés. C'est, à mon sens, leur seule raison d'être !

    Je n'ai jamais aimé les étiquettes... Elles sont si souvent faussées, ne révélant que rarement nos véritables identités. Elles me rappellent ma scolarité, et le livres prêtés en début d'année, qu'il ne fallait surtout pas égarer.

    Certains souvenirs d'adolescence m'amusent aujourd'hui. Je revois certains notables, au sortir de la grand'messe, et leurs discussions souvent stériles sur l'avenir tout tracé de leurs progénitures. 

    Le fils ? Destiné à reprendre, sans aucune échappatoire possible, la succession de "Papa"... Cela allait de soi.

    La fillette ? Mère au foyer, après un beau mariage... suivant les traces et l'exemple de sa mère avant elle. Travailler ? Pourquoi donc ? Son époux pourvoira à ses besoins matériels.

    Ces personnes avaient hélas oublié, au passage, que la destinée de leurs enfants ne leur appartenait pas. J'ai assisté ainsi à ps mal de clashs inter-générationnels... et certaines brouilles tenaces perdurent encore aujourd'hui au sein de ces familles.

    Et moi, où en suis-je dans mon parcours, par rapport à mes propres rêves?

    Enfant, je déconcertais déjà mes proches, en refusant de me "couler" dans le moule qu'ils me destinaient. Certains n'aimaient pas mon regard, le trouvant déjà trop "adulte".

    De santé fragile à l'époque, je m'étais réfugiée dans les livres, et dans la compagnie de quelques animaux, qui m'ont donnés gratuitement l'amour et l'attention qui me manquaient cruellement à l'époque.

    J'ai commencé à écrire au début de l'adolescence, acceptant de devenir "paria" plutôt que de devoir renoncer à ce qui allait devenir ma principale passion. Je voulais déjà confusément devenir écrivain.

    Certaines étiquettes m'ont alors fait très mal : "anormale" "incorrigible rêveuse" ... J'en passe et des meilleures !...

    Ils ont failli "tuer" un de mes plus beaux rêves d'enfant... en me faisant méchamment remarquer à tout propos que je ne valais rien, et que mes récits n'intéresseraient jamais personne. Pourquoi persister dans mes chimères ? Je devais "rentrer dans le rang", oublier cette utopie ! Mieux : j'étais, dans ces moments-là, "cordialement" invitée à me faire oublier.

    Quelques décennies ont passées à la grande horloge du temps. Je suis aujourd'hui en passe de réussir mon pari. J'avais donc raison de m'obstiner, et de croire que ce rêve pourrait un jour devenir une réalité.

    UN DIMANCHE... COULEUR BILAN

    UN DIMANCHE... COULEUR BILAN

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Octobre 2017 à 22:18

    Un très beau texte très touchant. Mes parents ont toujours voulu que je réalise mes rêves en autant qu'ils ne soient pas trop farfelus. J'aime bien écrire, mais le temps me manque étant donné que je garde mes petits-fils sur semaine. J'aime aussi créer que ce soit le dessin, le crochet, la création d'images, etc. Je trouve que la création est un bon échappatoire à bien des maux. Je tiens même mon journal intime depuis plusieurs années.

    Bonne continuation et surtout je vous souhaite tout le succès espéré! 

    Bises et bonne fin de journée!

      • Mardi 3 Octobre 2017 à 14:11

        Merci infiniment de votre commentaire. Votre gentillesse me touche beaucoup.

        Je vous souhaite bonne continuation dans toutes vos créations.

        Amitié

        Garance

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :